Fonds de solidarité : Joël GIRAUD, député des Hautes-Alpes, se félicite de la décision du gouvernement

Joël GIRAUD se félicite de la décision annoncée par le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, élargissant le dispositif du Fonds de solidarité destiné à soulager la trésorerie des PME et des professions indépendantes frappées par les conséquences de la crise du Covid-19. Désormais, ces dernières pourront bénéficier du soutien de ce Fonds dès lors que leur chiffre d’affaires a subi une chute de 50 % au mois de mars 2020 par rapport à mars 2019, au lieu du seuil de 70 % précédemment fixé. Ces dispositions seront reconduites dans les mêmes conditions en avril. Il est rappelé que les entreprises fermées administrativement comme les restaurants par exemple n’ont pas à justifier de cette baisse de chiffres d’affaires.
La commission des finances a, au demeurant, mis en place par thème économique voté dans la loi d’urgence des groupes de travail en liaison permanente avec les ministres et leurs cabinets pour s’assurer de la bonne exécution des mesures votées au parlement et de la cohérence avec les territoires des ordonnances, décrets et arrêtés pris en leur application.
Les députés LaREM souhaitaient cet  assouplissement et ont relayé  les  attentes fortes et unanimes en ce sens, portées par les acteurs économiques de leurs territoires. Plus que jamais, le gouvernement et sa majorité  œuvrent de concert pour améliorer à chaque fois que c’est nécessaire les  nombreux dispositifs que nous avons mis en place dans un délai record pour apporter aux entreprises et à leurs salariés les protections que requièrent les difficultés d’une ampleur inédite que notre économie doit affronter.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*