Agriculture départementale : Joël Giraud tire à vue sur la suppression du dispositif en faveur de l’emploi saisonnier agricole

La rentrée syndicale de la Fédération Nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes Agriculteurs (JA) des Hautes-Alpes s’est déroulée ce vendredi 5 octobre après-midi, dans l’exploitation de Thierry PLETAN à la Saulce, en présence du président de la FDSEA René Laurans, des co-présidents des JA Gilles Athenour et Alexandre Lagier, des responsables des différentes filières agricoles du département, des élus, des parlementaires et de Madame la Préfète et des services régionaux et départementaux de l’État.

L’ordre du jour était chargé : fièvre charbonneuse, feu bactérien, exonération de la TO-DE (travailleurs occasionnels – demandeurs d’emploi), prédation. Autant de sujets qui préoccupent au plus haut point les agriculteurs et les éleveurs des Hautes-Alpes mais également les élus et les services de l’État.

Le député de la deuxième circonscription Joël Giraud était présent afin d’apporter son éclairage de parlementaire mais aussi de rapporteur général du budget sur les divers sujets et notamment sur la TO-DE. Il a rappelé que si la question de la TO-DE relève plus spécifiquement du Projet de Loi de Finances de la Sécurité Sociale (PLFSS), il est extrêmement mobilisé sur le sujet. Les conséquences de la suppression de ce dispositif dans certains secteurs peuvent être catastrophiques, arboriculture et maraîchage notamment. Il a d’ores-et-déjà interrogé le Gouvernement sur son impact et travaille avec les services de Bercy et du ministère de l’Agriculture à toute solution alternative permettant de compenser durablement cette perte pour les filières utilisatrices de main-d’œuvre saisonnière fortement exposées. Faute de quoi, les parlementaires se sont engagés à rétablir par amendement le dispositif TO-DE lors de la discussion du PLFSS.

En marge de cette réunion, Joël Giraud s’est longuement entretenu avec le responsable national de la filière pommes/poires pour convenir d’une stratégie commune sur le maintien du dispositif TO-DE auprès des pouvoirs publics.

Articles du Dauphiné Libéré du 07/10/18 et du 08/10/18 : rentrée FDSEA 061018 rentrée FDSEA 081018

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*