Le fonds de solidarité ouvert aux retraités à faible revenu

Face à l’interdiction du cumul entre retraites et fonds de solidarité, la commission des finances avait alerté le gouvernement sur les difficultés qu’allaient rencontrer les retraités à faible revenu, notamment agriculteurs, commerçants et artisans qui continuent à travailler pour compléter leurs revenus.  Le ministre de l’Economie et des Finances  a écouté les députés au premier rang desquels Joël Giraud député des Hautes-Alpes et a annoncé ce matin que le cumul serait désormais possible avec effet rétroactif en avril pour les retraites inférieures au montant du premier étage du fonds de solidarité.  Leur retraite sera donc complétée au titre du fonds de solidarité jusqu’à 1500 euros dans la limite du complément de chiffres d’affaires dont ils bénéficiaient au titre leur activité complémentaire.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*