Premier point d’étape sur l’avancée de la couverture numérique : le Gouvernement accélère le déploiement sur l’ensemble du territoire

5 sites identifiés dans les Hautes-Alpes

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des Territoires, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé du Numérique, et Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ont présenté ce mercredi 27 juin 2018 le premier point d’étape trimestriel sur l’avancée de la couverture numérique du territoire, en présence de Sébastien SORIANO, Président de l’ARCEP.

 5000 sites seront déployés par les opérateurs, certains mutualisés, dont 485 rendus publics aujourd’hui ainsi que 10 000 communes qui passeront en 4G afin de garantir l’accès de tous les Français à la téléphonie mobile de qualité.

 Depuis le début de l’année, plus de 2000 pylônes existants ont été équipés en 4G. Pour déployer une couverture mobile de qualité dans les zones non ou mal couvertes par les opérateurs, 485 nouveaux sites à équiper en priorité ont été identifiés, en accord avec les collectivités territoriales. Les nouveaux pylônes seront installés dans un délai maximal de 24 mois.

L’objectif est de garantir, selon un calendrier bien précis, d’ici 2020, un accès au bon haut débit (> 8 Mbit/s) ou au très haut débit partout sur le territoire et de généraliser la couverture mobile de qualité en permettant l’ensemble des usages de la 4G, ainsi que de doter d’ici 2022 l’ensemble des territoires d’infrastructures numérique de pointe en offrant des accès au très haut débit (> 30 Mbit/s).

 En région SUD – Provence Alpes Côte d’Azur, ce sont 21 sites qui ont été identifiés, dont 5 dans les Hautes-Alpes, à savoir : La Chapelle-En-Valgaudemar, L’Argentière-La-Bessée, Les Orres, Orcières et Ristolas.

Le député des Hautes-Alpes et rapporteur général du budget, qui fait régulièrement remonter les dysfonctionnements que lui signalent les maires ou les administrés se réjouit de cette étape qui représente au niveau national un investissement de plus de 20 milliards d’euros des collectivités territoriales, de l’État et des opérateurs et surtout la garantie d’une cohésion et d’une équité territoriales. Il veillera à ce que les Hautes-Alpes ne soient pas les dernières servies. 

Ce premier rendez-vous sera suivi d’un point d’étape trimestriel qui aura pour but de donner de la transparence sur l’atteinte des objectifs du Gouvernement en matière de couverture numérique des territoires.

ARTICLE d’ALPES 1 : http://alpesdusud.alpes1.com/news/locales/69946/alpes-du-sud-couverture-numerique-9-sites-identifies-dans-nos-departements

Alpes du Sud : couverture numérique, 9 sites identifiés dans nos départements

Alpes du Sud : couverture numérique, 9 sites identifiés dans nos départements

POLITIQUE / Suite à l’accord qui avait été signé en début d’année avec les opérateurs de téléphonie mobile, le gouvernement a présenté ce mercredi lors d’un point d’étape trimestriel sur l’avancée de la couverture numérique du territoire. Voici la liste des communes retenues dans les Alpes du Sud.

En janvier 2018, un accord « historique » avait été signé entre le gouvernement et les opérateurs de téléphonie mobile pour couvrir toute la France en haut débit mobile. Les opérateurs s’étaient alors engagés à accélérer la couverture numérique du territoire, validant la construction de 5.000 nouveaux sites par opérateur.

Depuis le début de l’année, plus de 2000 pylônes existants ont été équipés en 4G. Pour déployer une couverture mobile de qualité dans les zones non ou mal couvertes par les opérateurs, 485 nouveaux sites à équiper en priorité ont été identifiés, en accord avec les collectivités territoriales. Les nouveaux pylônes seront installés dans un délai maximal de 24 mois.

Pour le gouvernement, il s’agit de résorber la fracture territoriale et garantir à tous les Français un accès au bon haut débit (8 Mbit/s), ainsi qu’une couverture mobile de qualité permettant l’ensemble des usages de la 4G d’ici 2020 mais aussi de garantir à l’ensemble des territoires des infrastructures numériques de pointe permettant l’accès au très haut débit (30 Mbit/s) d’ici 2022.

 

485 premiers sites à couvrir par les opérateurs en France et 7 dans les Alpes du Sud

 

En région Provence Alpes Côte d’Azur, ce sont 21 sites qui ont été identifiés, dont 5 dans les Hautes-Alpes : La Chapelle-En-Valgaudemar, L’Argentière-la-Bessée, Les Orres, Orcières et Ristolas. Et deux dans les Alpes de Haute-Provence : Auzet et Bayon.

Une satisfaction pour le député (LREM) des Hautes-Alpes et rapporteur général du budget, Joël Giraud, relais régulier des maires et élus qui constatent des dysfonctionnements. « C’est une étape qui représente au niveau national un investissement de plus de 20 milliards d’euros des collectivités territoriales, de l’État et des opérateurs et surtout la garantie d’une cohésion et d’une équité territoriales », qui annonce veiller à ce que les Alpes du Sud « ne soient pas les dernières servies. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*