Joël Giraud renforce de 2 millions d’euros les moyens du commerce de proximité

Jeudi 16 novembre, les députés ont voté en séance publique un amendement de Joël Giraud député des Hautes-Alpes et Rapporteur général de la commission des Finances, pour renforcer de 2 millions d’euros le Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC). Ainsi, les crédits du FISAC passeront l’année prochaine de 14 à 16 millions d’autorisations d’engagement.

Ces crédits permettront de soutenir les services, l’artisanat et le commerce de proximité en particulier dans les zones rurales et les quartiers prioritaires de la politique de la ville, essentiels du point de vue du maillage territorial.

En particulier, les stations-service traditionnelles qui sont confrontées à des enjeux d’investissement en matière de respect des normes environnementales, d’entretien et de sécurité, doivent faire l’objet d’une aide financière de la part de l’État. Ces aides doivent prendre le relais du dispositif exceptionnel de soutien mis en place en 2016 et 2017, pour traiter le stock de dossiers déposés auprès du Comité Professionnel de la Distribution de Carburants, qui a été dissous en juin 2015.

 dépêche AFP assoc consommateurs les députés réduisent les baisses de crédits 161117

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*