Le Député et la Préfète Martine Clavel en visite sur deux exploitations du Champsaur

Prapic Orcières

Sur la place du hameau de Prapic, Joël Giraud Député des Hautes-Alpes a rejoint Madame la Préfète, le Président de la Chambre d’Agriculture et sa directrice, le Maire d’Orcières Patrick Ricou, Béatrice Allosia Conseillère Départementale, le Président de la FDSEA et les nombreux représentants et responsables des Jeunes Agriculteurs. Au cours du café de bienvenue de la famille Dusserre-Bresson soit le GAEC de la Jabiore l’accent a été mis sur la situation géographique  en zone d’adhésion du Parc National des Ecrins de ce hameau accessible à tous types de visiteurs et à de nombreux problèmes liés à cette fréquentation, notamment en ce qui concerne le peu de respect de l’environnement de ces lieux. L’autre thème abordé concerne la valorisation des produits des différentes filières du territoire, notamment la filière viande. Madame la Préfète a émis le souhait d’’un diagnostic de toutes les filières pour aboutir rapidement à une structuration jusqu’à la commercialisation qui, en ce temps de pandémie, a mis en relief ce besoin. Au pied de l’exploitation Alban Dusserre-Bresson a expliqué son fonctionnement les différentes contraintes d’une exploitation ovine et bovine, de la fermeture des milieux, de l’accessibilité, de la gestion des chiens de protection et du temps restant de vie de famille… La prédation par le loup a été longuement évoqué à cette occasion.

Sur la place du hameau de Prapic, Joël Giraud Député des Hautes-Alpes a rejoint Madame la Préfète, le Président de la Chambre d’Agriculture et sa directrice, le Maire d’Orcières Patrick Ricou, Béatrice Allosia Conseillère Départementale, le Président de la FDSEA et les nombreux représentants et responsables des Jeunes Agriculteurs.

La suite de la visite à Buissard sur le GAEC du Vieux Chaillol a été la découverte d’un élevage laitier présenté par Florian et Mathieu Pellegrin. Cette production laitière sera effectivement en bio à partir du mois d’octobre, actuellement à la demande de la fromagerie de la Durance à Guillestre le lait du GAEC du Vieux Chaillol a un label « lait de foin ». Cette labellisation a induit l’installation d’un séchoir à foin solaire sur lequel Mathieu a fait une démonstration impressionnante de « donner aux vaches ». Le foin garde ainsi toutes ses qualités nutritives et certainement aussi gustatives car son appétence est intacte. De plus les problèmes liés à la météorologie sont plus faciles à gérer. Florian Pellegrin explique la problématique de l’eau d’arrosage. Sachant que l’eau est un enjeu majeur d’ores et déjà mais sera plus prégnant à terme. L’inquiétude  est liée à la complexité des dossiers qui touchent à l’hydraulique pour l’installation d’un réseau d’aspersion par exemple comme actuellement sur leur territoire.

Visite à Buissard sur le GAEC du Vieux Chaillol

Extrait du Dauphiné Libéré du 22 Mai 2020

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*