Inauguration de l’école à Saint-Julien-en-Champsaur : un formidable aboutissement après plusieurs années de travail

Ce samedi, la commune de Saint-Julien-en-Champsaur a inauguré les nouveaux bâtiments de son école, en présence notamment de Patricia Morhet-Richaud, Sénatrice des Hautes-Alpes, Joël Giraud, député des Hautes-Alpes, et sa suppléante Claire Bouchet.

En plus des travaux de désamiantage et d’entretien nécessaires pour un bâtiment qui avait vieilli, l’objectif principal était de mettre l’école aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Les travaux intensifs, réalisés par les artisans locaux, sous la direction de l’architecte Émeline Salle, ont permis à l’ensemble du bâtiment scolaire d’être requalifié et mis aux normes.

C’est l’aboutissement de plusieurs années de travail pour Denis Gosselin, le maire de la commune, qui porte le projet depuis le début de son mandat, et dont Joël Giraud n’a pas manqué de rappeler la remarquable implication.

L’école de Saint-Julien, qui reçoit les CE2, CM1 et CM2, ce qui représente environ une trentaine d’enfants, prend également en charge la cantine pour l’ensemble du groupement. C’était d’ailleurs l’occasion de rappeler que l’école, qui propose des repas souvent composés de produits locaux, est en avance sur la loi dite « EGALIM » qui prévoit d’atteindre 50% de produits de qualité dont 20% issus de l’agriculture biologique à l’horizon 2022 dans les cantines.

En matière de réformes, la Président de la République a souhaité mettre l’accent sur l’éducation durant ce quinquennat. Il s’est aussi engagé à ce qu’aucune école ne ferme jusqu’à la fin du quinquennat, sauf sur demande des maires. A ce titre, Joël Giraud a évoqué les classes ayant été sauvées dans le département, à l’image de la classe de 3eme du collège Les Giraudes de l’Argentière, ou la troisième classe de l’école de St-Firmin.

Nul doute que cette ambition est partagée par Mélanie Monfrin, la maitresse de l’école, à qui le député des Hautes-Alpes a évidemment souhaité une belle année scolaire, dans ce tout nouveau cadre.

En définitive, ce projet scolaire est un exemple à suivre, à la fois sur le plan éducatif, alimentaire et architectural pour l’ensemble du réseau éducatif haut-alpin. On n’en attendait pas moins vus les nombreux projets menés à bien par la commune (City Stade, Rénovation de l’Eglise, Maison pour tous, importants travaux d’assainissements…).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*