Les députés de l’association La République Ensemble unis derrière les élus locaux à l’approche du Congrès des Maires de France

Les députés LaREM du groupe La République Ensemble aux côtés de Richard Ferrand, Président de l’Assemblée nationale

A l’image de Joël Giraud, qui a notamment été maire de la commune de L’Argentière-La Bessée de 1989 à 2017, et dont il est toujours conseiller municipal, de nombreux parlementaires LaREM ont une expérience d’élus locaux.

Une bonne partie d’entre eux, dont le député des Hautes-Alpes, se sont réunis hier midi à l’initiative de Laurent Travert, Président de La République Ensemble, autour du Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand pour réaffirmer leur ancrage territorial à une semaine du 102eme Congrès des Maires.

En marge de cet évènement, Joël Giraud rencontrera la délégation d’élus hauts-alpins ayant fait le déplacement jusqu’à Paris à l’occasion de la traditionnelle visite du Palais Bourbon.

A l’heure où les atteintes intolérables au statut d’élu local se multiplient, il est essentiel d’être à leurs côtés pour témoigner du soutien indéfectible qu’ils méritent.

A ce titre, le projet de loi « engagement et proximité » est d’ailleurs examiné actuellement par le Parlement. Il prévoit en particulier de renforcer le rôle des communes et des maires au sein des EPCI, ainsi que les pouvoirs de police du maire. Il s’agit également de simplifier l’exercice quotidien des élus grâce, par exemple, à une meilleure prise en charge des frais de garde et par une revalorisation des indemnités des élus des petites communes.

Ce texte s’inscrit dans la continuité de l’action globale de la majorité en faveur des territoires, renforcée par l’agenda rural, à travers notamment la lutte contre les déserts médicaux, la numérisation des zones blanches, ou encore des systèmes de péréquations pour la mobilité et l’écologie qui prennent en compte les besoins et spécificités de certains territoires, en particulier de montagne.

En outre, Joël Giraud a fait adopter de nombreuses mesures favorables aux territoires dans le cadre de l’actuelle loi de finances :

  • Nouvelle dotation biodiversité à hauteur de 10 millions d’euros pour les communes situées au sein d’un site Natura 2000, d’un cœur de parc national ou d’un parc naturel marin
  • Crédits supplémentaires pour les Parcs Nationaux à hauteur d’un demi-million d’euros
  • Exonération du montant forfaitaire des cotisations retraite pour les saisonniers occasionnels
  • Dégel des bases des valeurs locatives retenues pour l’établissement de la taxe d’habitation au bénéfice des communes
  • Tarif réduit de taxe sur le carburant pour les chasse-neiges et dameuses

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*