Lu dans le DL : Ligne Grenoble-Gap : le député demande les travaux définitifs

Le député Joël Giraud poursuit sa bataille pour la ligne SNCF Grenoble-Gap. Dans un communiqué, il indique : “Il est clair que SNCF Réseau fait des pieds et des mains pour ne pas réaliser les travaux d’urgence où les 18 millions d’euros dont 10 millions de l’État sont pour autant disponibles […]”. Selon le député, il faudrait que les deux lignes, Valence et Grenoble soient rénovées définitivement. Pour quel coût ? “Il est difficile de le savoir. La rénovation d’une ligne de ce type coûte beaucoup plus cher en France qu’ailleurs car nous avons un référentiel technique, notamment en termes de signalisation, qui est le même qu’il y ait 200 trains par jour ou 10 […]. Cela coûte 3 à 5 fois plus cher de refaire une ligne de montagne en France qu’en Suisse, en Allemagne ou en Autriche”. Joël Giraud a donc demandé au ministre des Transports, “à défaut d’obtenir des travaux d’urgence, que les travaux définitifs de réfection de la ligne Grenoble-Gap commencent en même temps que ceux de la ligne Valence-Briançon. Et que pendant les neuf mois de fermeture de l’axe de Valence, la desserte SNCF du Briançonnais via Oulx soit renforcée. Malheureusement, pour Gap, je ne vois plus que le car. En tout état de cause, la solution prônée par la SNCF d’un train de nuit Paris-Modane avec correspondance pour Gap via Briançon est inacceptable”.
https://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2019/10/24/ligne-grenoble-gap-le-depute-demande-les-travaux-definitifs

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*