Plus qu’une bouffée d’oxygène pour les urgences de Briançon

Le 3 mai dernier le député et Rapporteur général des finances Joël GIRAUD s’était rendu au chevet des urgences du centre hospitalier de Briançon aux côté du maire Gérard FROMM suite aux alertes du personnel hospitalier et de l’équipe de direction. Ces huit dernières années, le nombre de passages enregistrés aux urgences a en effet triplé avec plus de 21 000 admissions en 2018 pour un service dimensionné pour 11 000 patients annuels.

A l’instar de nombreux services d’urgences en France, une réorganisation des locaux, vétustes et inadaptés au tri des patients selon la gravité de leur état, s’imposait, les ambulances devant actuellement reculer dans un garage donnant directement sur la zone de tri dans une ambiance parfois très hivernale. Le député qui a obtenu la reconnaissance du caractère isolé d’hôpital de montagne du centre des Escartons se réjouit ainsi vivement de l’enveloppe de 1,3 million d’euro sur 1,4 million de travaux allouée par l’Agence Régionale de Santé dans le cadre du plan national présenté par la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, le 9 septembre dernier, qui constitue une réponse adaptée à une situation complexe que trop d’hôpitaux subissent.

S’appuyant sur les préconisations du député LaREM Thomas Mesnier et du professeur Éric Carli, le pacte de refondation des urgences repose sur deux principes : faire confiance aux territoires pour adapter la réponse à leurs caractéristiques et besoins et miser sur la médecine de proximité pour éviter le recours aux urgences.

À l’appui d’un budget de 750 millions d’euros de moyens nouveaux entre 2019 et 2022, qui s’ajoute aux 70 millions déjà engagés en juin dernier, le gouvernement poursuit ainsi les ambitions du plan « Ma santé 2022 » (1,6 milliard d’euros supplémentaires jusqu’en 2022). Près de 80% de ce budget répondent directement aux attentes des personnels des urgences sous la forme de moyens nouveaux dédiés aux recrutements équivalant à 3.000 emplois. 

C’est donc dans le cadre de cette dynamique de projet portée et partagée par le personnel des urgences que le CH de Briançon va être modernisé avec des moyens exceptionnels de l’État.

Lu sur alpes1.com : « Hautes Alpes : 1.3 millions d’euros de l’Etat pour les urgences de Briançon« 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*