Jean-Yves le Drian et Joël Giraud se penchent sur le tourisme de montagne : la mobilité et les lits froids au centre des discussions

Jean-Yves le Drian et Joël Giraud au centre des discussions avec leurs collègues élus de Haute-Savoie

En marge des rencontres franco-allemandes qui se tenaient en fin de semaine dernière à Evian, le Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, dans le prolongement du comité stratégique pour le tourisme de Montagne co-présidé par le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne et le député des Hautes-Alpes et Président de la Commission Permanente du Conseil National de la Montagne Joël Giraud, a tenu à prendre le pouls des acteurs et élus de la montagne.

Une discussion riche où la problématique des lits froids en station a été longuement évoquée ainsi que la mobilité en montagne sous trois aspects : l’accès (il y a de moins en moins de TGV directs dans les Alpes du Nord, Evian comme Chamonix en étant des illustrations concrètes, mais aussi Briançon avec un train de nuit rempli en hiver en réservation le jour même de son ouverture et sans possibilité de train supplémentaire) mais aussi de la politique du dernier kilomètre vers les stations (où les liaisons par téléporté entre les gares ou les pôles de mobilités et stations font l’objet de procédures lourdes et ne sont pas favorisées) et du caractère transfrontalier des mobilités avec les exemples de l’accessibilité à l’aéroport de Genève (Suisse) pour les Alpes du nord et de la gare TGV d’Oulx ou de l’aéroport de Turin (Italie) pour les Alpes du Sud.

Des sujets qui sont à l’ordre du jour du Conseil National de la Montagne de l’automne.

Lu sur Alpes1 : « Hautes Alpes : le gouvernement se penche sur le tourisme de montagne« 

Lu sur dici.fr : « Hautes-Alpes: Jean-Yves le Drian et Joël Giraud se penchent sur la mobilité et les lits froids« 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*