Joël Giraud , lui-même membre du comité parlementaire pour sa libération, salue l’initiative du département des Hautes-Alpes en faveur de la libération de l’avocate iranienne condamnée à 38 années d’emprisonnement et 148 coups de fouet

Nasrin Sotoudeh
Les manifestations de soutien en faveur de la libération de Nasrin Sotoudeh se multiplient

Le 11 mars dernier, nous apprenions l’insupportable condamnation à trente-huit années de prison et cent-quarante-huit coups de fouet de l’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, prononcée depuis juin 2018…

Lauréate du Prix Sakharov en 2012, qui récompense une « contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l’Homme dans le monde », Mme Sotoudeh n’a évidemment pas à purger cette ignoble peine, son seul crime étant de défendre notamment le droit des femmes dans son propre pays.

Dès le 13 mars, l’Assemblée nationale avait montré son soutien à cette femme courageuse en l’ovationnant en séance de questions au gouvernement. Depuis, Joël Giraud, qui est membre du comité parlementaire de soutien à la libération de Nasrin Sotoudeh, demande inlassablement à ce qu’elle retrouve la liberté.

C’est donc tout aussi logiquement que le député des Hautes-Alpes salue l’initiative du département et de son président Jean-Marie Bernard d’apposer une bâche portant la photo de Mme Sotoudeh sur la façade principale de l’Hôtel du Département afin de relayer l’information auprès de la population et des médias.

Face au bafouement des droits de l’Homme et des valeurs démocratiques élémentaires, nous devons être tous unis.

Lu sur Alpes&Midi : « Soutien…« 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*