Près de 8 millions d’euros débloqués par l’Etat pour la rocade de Gap, la modernisation de la route départementale Sisteron-Grenoble et la ligne SNCF Valence-Hautes-Alpes

modernisation ligne Valence-Veynes
la ligne Valence-Veynes va être totalement modernisée avec les travaux lourds en perspective qui imposent une fermeture pendant 8 mois en 2020 pour rouvrir à Noël 2020 avec un train de nuit Paris-Briançon modernisé

5 millions d’euros pour la ligne des Alpes entre Valence et Veynes, 1,7 millions pour la rocade de Gap et plus d’un million d’euros pour la départementale 1075 Sisteron-Grenoble, viennent d’être débloqués pour ces trois chantiers importants pour l’accessibilité des Hautes-Alpes. On notera le respect des engagements de l’Etat malgré les difficultés de financement de l’Agence des Infrastructures en raison de la casse des radars dont le produit finance ces opérations qui a perdu du fait des actes de malveillance 500 millions d’euros (sans compter les pertes humaines qui sont beaucoup plus graves). Le combat que mènent désormais tous les parlementaires des Hautes-Alpes est bien d’obtenir les crédits nécessaires au maintien de la ligne SNCF Grenoble-Veynes, un sujet dont s’est emparé aussi le groupe de travail mobilités du Conseil National de la Montagne. Au demeurant en mai, Jean-Baptiste DJEBARRI, député en charge d’une mission de suivi de la loi ferroviaire se rendra sur la ligne Grenoble-Veynes à l’invitation de ses collègues Hauts-Alpins Pascale BOYER et Joël GIRAUD pour constater de visu le caractère indispensable du maintien de cette desserte.

Lu sur Alpes 1 le mercredi 10 avril 2019 : Hautes-Alpes : près de 8 millions d’euros débloqués par l’Etat pour l’accessibilité

Lu sur le ledauphiné.com : « L’État a acté huit millions d’euros d’aide pour l’accès aux Hautes-Alpes »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*