La vitesse maximale reste à 90 km/h sur les créneaux de dépassement mais cela n’empêche pas la prudence… bien au contraire

Le député des Hautes-Alpes Joël Giraud rappelle que malgré l’abaissement de la limitation à 80 km/h sur les routes à double sens sans séparateur central depuis le 1er juillet, sur les sections de ces routes comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation, la vitesse maximale est maintenue à 90 km/h sur ces seules voies.

Pour illustration la vitesse est bien limitée à 90 km/h sur les créneaux de dépassement de la RN94 comme par exemple au niveau des rampes de L’Argentière-la Bessée en direction de Briançon.

Le gestionnaire de voirie peut décider de limiter la vitesse à 80 km/h sur certains créneaux de dépassement en fonction des caractéristiques du secteur, en le signalisant.

Néanmoins la prudence reste le maître-mot, particulièrement après les accidents tragiques de ce week-end notamment à Chorges. 55% des accidents mortels ont lieu sur des routes à double sens sans séparateur central et la vitesse est la première cause des accidents mortels en France (31 %).

Une clause de rendez-vous fixé au 1er juillet 2020 devra permettre d’étudier avec précision et objectivité l’impact sur l’accidentalité de cette mesure de limitation à 80km/h instituée dans un contexte de hausse de la mortalité routière depuis 2014, après douze années de baisse.

Article du Dauphiné Libéré du 20 juillet 2017

Article en PDF : PDF-Complet-edition-des-hautes-alpes-et-alpes-de-haute-provence-20180720

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*