Saint Clément Sur Durance Un projet de 307 450 euros

Article du Dauphiné Libéré du 14 juin 2018

Saint Clément Sur Durance : Un projet de 307 450 euros

« La maison Régina est la carte postale de Saint-Clément », constate Max Brémond, président de la communauté de communes.

« La maison Régina est la carte postale de Saint-Clément », constate Max Brémond, président de la communauté de communes

Ce projet de 307 450 € a pu voir le jour grâce à des aides de la Région avec les programmes foncier (46 000€) et PAS (15 000€), du Département (23 395€), du PETR (32 000€), mais aussi à la réserve parlementaire (8 000€), soit 40 % de subvention.

La commune assure un autofinancement de 73 000€ et a emprunté 110 000€. « Nous n’avons pas d’autre prétention que celle que les loyers couvrent notre prêt », explique le maire. La maison Régina est la satisfaction de tous. « C’est toujours sympa de voir le résultat de projets aboutis sur le territoire », confirme Anne-Marie Forgeoux, conseillère régionale.

Faire venir des familles dans les villages est devenu une priorité. À Saint-Clément, c’est un treizième logement qui vient d’être inauguré ce lundi 11 juin : la Maison Régina. « C’est un projet qui a été soutenu par tout le conseil municipal depuis quatre ans, explique Jean-Louis Bérard, maire de la commune, afin de faire vivre le village et l’école. Faire vivre les bâtiments municipaux en les réhabilitant est une priorité. Je salue l’investissement de la secrétaire de mairie, mais aussi des employés municipaux qui ont aménagé le sous-sol et les extérieurs. »

La visite de la maison Régina a séduit à l’unanimité. Parquets et carrelages du premier étage conservés, gardant le cachet de cette maison à l’histoire sentimentale forte dans la commune, pièces recloisonnées : c’est une surface habitable de 120 m² pour trois chambres qui attend ses locataires.

Des espaces anciens à adapter

Thibaut Ceccaldi, architecte de l’Agence des territoires de montagne était très motivé par le projet. « La maison est belle, mais elle est ancienne. Il a fallu adapter les espaces aux modes de vie d’aujourd’hui avec des espaces plus grands pour accueillir une famille. Nous avons aussi recréé des ouvertures. »

Proposer des logements est une institution à Saint-Clément. « Ce projet est dans la continuité de ce qui a été fait par les précédentes municipalités », constatent le député Joël Giraud et Marcel Cannat, conseiller départemental et maire de Réotier. « La création de logements est importante aussi pour notre école commune », complète ce dernier.

Pierre Leroy, président du PETR (pôle d’équilibre territorial et rural), n’était pas là par hasard. « La sobriété énergétique est impérative, il faut baisser notre consommation d’énergie sur le territoire, explique-t-il. Et cela crée de l’emploi. Il devient même difficile de trouver une entreprise qui fait de l’isolation par l’extérieur. Il faut qu’on montre l’exemple pour que les particuliers s’y mettent », conclut-il.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*