Un argentiérois réalise le rêve d’Aristide Bergès

Frank Adisson, Président directeur général de l’entreprise Hydro Developpement basée à L’Argentière-La Bessée, par ailleurs ancien champion olympique de canoë kayak, connu pour de nombreuses réalisations de centrales hydroélectriques dont celles de la Séveraisse dans le Valgaudemar, a inauguré ce samedi sa nouvelle usine la centrale de Boussant à la Combe-de-Lancey dans l’Isère, qualifiée de rêve d’Aristide Bergès l’ingénieur hydraulicien français du 19ème siècle et industriel papetier qui n’avait pu terminer cet élément de la chaîne hydraulique alimentant ses usines de Lancey. Clin d’œil de l’histoire c’est un natif des Pyrénées comme lui qui a donc achevé son œuvre. Une inauguration qui s’est déroulée en présence des élus locaux et de deux députés Catherine Kamowski, députée de la circonscription et Joël Giraud, rapporteur général du Budget député des Hautes Alpes venu en voisin et ami de Frank Adisson.

art. du Dauphiné Libéré :

art. DL 3-06-18 centrale hydroélectrique Boussant

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*