SNCF : Le Premier Ministre a arbitré en faveur du maintien du maillage du réseau, ce dont se réjouit le député Joël Giraud

Mercredi dernier, le bureau de la commission des finances, le président Eric Woerth et le rapporteur général Joël Giraud en tête, a rencontré la ministre des Transports Elisabeth Borne suite à la publication du rapport Spinetta sur la SNCF. Toutes opinions politiques confondues, les parlementaires ont défendu les « petites lignes » Joël Giraud insistant sur la nécessité d’adopter pour ces lignes un référentiel de travaux et d’exploitation différents des lignes à très fort trafic, ce qui existe dans les états européens voisins, Italie, Allemagne, Suisse, Autriche, sans le moindre problème de sécurité. Pour exemple une ligne de montagne en Suisse ou en Autriche revient trois fois moins cher qu’en France, ce qui assure leur pérennité.  En tout état de cause, les députés de la commission des finances ont été suivis par le Gouvernement puisque ce matin, le Premier Ministre a annoncé que ce volet du rapport Spinetta n’était pas à l’ordre du jour, car il n’appartenait pas que de telles décisions ayant un fort impact sur les territoires soient prises depuis Paris. Un soulagement pour l’étoile ferroviaire de Veynes et la desserte des Hautes-Alpes.

Revue de Presse

https://www.dici.fr/actu/2018/02/26/d-tv-declarations-d-edouard-philippe-sncf-satisfaisantes-depute-giraud-1112246

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*