Associations : le Gouvernement répond à hauteur de 25 millions d’euros à la demande de Joël Giraud de financer les associations sur les territoires

Une étape a été franchie dans le marathon budgétaire.

Ce jeudi 2 novembre, l’Assemblée nationale a adopté à l’unanimité une augmentation de 25 millions d’euros des crédits en 2018 de la mission sport jeunesse et vie associative.

Suite à la suppression de la réserve parlementaire dans la loi pour la confiance dans la vie politique, Joël Giraud rapporteur général de la commission des finances a constitué un groupe de travail transpartisan afin de sanctuariser les anciens crédits au bénéfice des associations et des collectivités.

Les conclusions de ce groupe de travail ont mené au dépôt et à l’adoption d’un amendement de crédit à hauteur de 30 millions d’euros en commission élargie le 25 octobre, au bénéfice des associations.

A force de persuasion, le rapporteur général a convaincu le gouvernement de lever le gage, c’est-à-dire de mettre des crédits frais supplémentaires à hauteur de 25 millions d’euros.

Le tissu associatif local ne sera donc pas pénalisé par la suppression de la réserve parlementaire.

Le député des Hautes-Alpes a également demandé des engagements clairs pour que ces crédits ne restent pas centralisés mais soient affectés au niveau départemental.

Concernant les crédits dont les collectivités bénéficiaient au titre de la réserve parlementaire, Joël Giraud a demandé la création d’une « dotation de solidarité locale » de 50 millions d’euros. Ils seront discutés dans le cadre de l’examen de la mission relations avec les collectivités territoriales le 9 novembre en commission puis le 14 en séance publique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*