Les jeunes agriculteurs parlent du loup avec le ministre, grâce à Joël Giraud

Le député Joël Giraud avec Damien Gerby, co-président des JA 05, Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture et Édouard Pierre, responsable du dossier loup JA 05.

«Le but était de lui présenter notre situation. Il vient de Normandie, donc on voulait lui faire un état des lieux du travail en montagne et du problème du loup ». Lundi soir, Edouard Pierre et Damien Gerby, des Jeunes agriculteurs (JA) 05, ont rencontré le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert par l’intermédiaire du député Joël Giraud. « C’est grâce à lui qu’on a pu avoir ce rendez-vous. On a aussi présenté les attentes de la profession notamment sur l’augmentation du quota de tirs et sur la nécessité de bénéficier de tirs de défense toute l’année », explique Edouard Pierre, responsable du dossier loup. Et d’ajouter : « En ce moment on a atteint le quota de quarante loups, donc on regarde nos bêtes se faire tuer, on ne peut rien faire. » Joël Giraud dans un communiqué expliquait : “Au sortir de cette réunion, le ministre s’est engagé notamment à ce que les modalités du plan loup soient revues, en particulier sur la période d’autorisation des tirs de défense, et que les questions de gestion puissent être vues à l’issue de la période d’estive qui est déjà critique dans les Hautes-Alpes avec plus de 160 brebis prédatées depuis le début de la saison en alpage”. Les JA espèrent que le ministre pourra peser sur le ministère de l’Écologie : « On a rencontré quelqu’un de très à l’écoute. Il partage notre avis et va nous aider », conclut Edouard Pierre. Dans un communiqué, les JA affirment que le ministre “s’est engagé à venir constater sur le terrain les difficultés de l’élevage de montagne d’ici l’automne.”

source : Dauphiné Libéré

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*