Une taxe en moins pour les irrigants

 La redevance pour obstacle sur les cours d’eau créée en 2006 a vécu.

Elle avait été instituée officiellement pour supprimer les obstacles au bon fonctionnement de l’écosystème fluvial, rapportait peu et, compte tenu des dérogations (installations hydroélectriques notamment) ne concernait presque plus que les irrigants qui, au moyen d’une prise d’eau, sur un seuil traversant un torrent, prélevaient pour irriguer champs et cultures, sans avoir recours à l’eau potable.

En séance publique vendredi 16 novembre, le rapporteur général du budget Joël Giraud, député des Hautes-Alpes et auteur d’un rapport sur l’irrigation en montagne, a fait supprimer cette taxe.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*